Fonctionnement d’une écurie de F1 participative

Mettre en place une écurie de Formule 1 participative va demander de l’organisation et du travail. Nous allons constituer l’écurie comme on constitue une start-up et définir des modes de fonctionnements jamais vus. Découvrez le fonctionnement d’une écurie de F1 participative plus en détails.

Un fonctionnement à affiner au fur et à mesure

A ce stade du projet (étape 1 sur 3), je vais vous exposer plusieurs pistes de fonctionnement.

Evidemment, au fur et à mesure que nous constituerons l’écurie et que nous nous rassemblerons, nous devrons les affiner. Ne serais-ce que pour cadrer juridiquement notre fonctionnement et nous protéger. Mais également pour continuer de faire en sorte que nous gardions une souplesse et une agilité extrême car nous en aurons besoin.

Construire une écurie de Formule 1 comme une start-up

Startup Stock Photos

Quoi de plus souple, rapide et agile qu’une start-up dans le monde du numérique ? C’est avec ces valeurs que nous constituerons l’écurie. Cela nous permettra de progresser ultra-rapidement et de mettre en place une politique de réactivité extrême dont nous aurons besoin y compris pendant les week-end de course.

Lors de mon parcours d’entrepreneur, j’ai pu voir à quel point il est important d’aller à l’essentiel, important de tester, tester, tester pour avancer par itérations et important de s’appuyer sur des partenariats solides et des compétences meilleures que les nôtres.

Nous ferons souffler le vent d’optimisme et insufflerons l’état d’esprit qui motivent les « startupeurs ». Il fera bon participer à notre écurie et nous nous serrerons les coudes dans les moments difficiles.

Créer une entreprise inédite

Pour avoir une écurie performante, nous devrons évidemment employer des talents : ingénieurs, mécaniciens, pilotes, etc.

Nous constituerons donc une entreprise mais cette dernière sera inédite par sa forme et sa gestion. En effet, chaque pôle de compétitivité devra avoir suffisamment d’autonomie pour être au maximum de son efficacité et du bien-être et donc de la motivation de nos collègues. Le tout avec des modèles de communication modernes et ultra-rapides.

Le mode de fonctionnement sera affiné et plus détaillé dans le futur.

L’aspect « participatif » : une adhésion à l’année

Nous aurons plusieurs niveaux d’adhésion à l’année selon le prix avec un nombre de places limitées pour chacun des tarifs. Un peu comme sur les plateformes de crowdfunding.

Par exemple (tarifs non définitifs et non contractuels) :

  • 30 000 adhésions à 50$
  • 50 000 adhésions à 100$
  • 30 000 adhésions à 500$
  • 50 adhésions VIP
  • Etc…

D’où l’intérêt de demander dès à présent son invitation et de parrainer plusieurs personnes afin d’être sûr d’avoir le choix.

D’une année sur l’autre, ceux qui sont déjà adhérents seront prioritaires pour le renouvellement, pourquoi pas avec des tarifs préférentiels.

L’aspect « participatif » : un pouvoir d’intervention

Pour commencer, qui dit participatif dit transparence. Autant que faire se peut, nous communiquerons un maximum d’informations à tous nos « administrateurs » avec différents niveaux de confidentialité selon l’engagement pris par chacun.

Selon le niveau d’adhésion, les administrateurs auront accès à des décisions concernant la vie de l’écurie plus ou moins confidentielles. Cela pourra aller du choix du design de l’auto jusqu’au choix des pilotes ou des sponsors.

vote photoPendant la saison, de nombreuses décisions seront à prendre avec le concours des administrateurs comme les stratégies de courses, le type de pneus à utiliser etc.

Pour les administrateurs au niveau le plus petit, certaines décisions seront consultées à postériori afin de prendre leur retour et leur avis sur ces choix et affiner pour les prochaines fois.

Les administrateurs décideront également par vote quelle oeuvre caritative WeF1 soutiendra.

L’aspect « participatif » : backstage et communication, privilèges parmi d’autres

Le fait d’être administrateur donnera droit à des informations en plus que les fans classiques en F1 ne peuvent pas avoir comme par exemple des caméras live de nos stands ou nos autos pendant la course ou des données télémétriques qui nous sont propres.

Nous créerons également un lien permanent et en direct entre nos administrateurs (qui seront représentés par des ambassadeurs et community managers) et nos équipes sur le muret.

Nous étudierons également la possibilité pour un maximum d’administrateurs de pouvoir se déplacer physiquement sur les courses, visiter les stands, rencontrer les pilotes ou peut-être même faire un tour de circuit avec eux. Cela pourra se faire par tirage au sort ou en fonction du niveau d’adhésion.

Nous créerons évidemment une boite à idées et des sondage pour affiner ces idées.

Gestion de l’aspect « participatif » avec des milliers de fans en même temps

Pour gérer tout ce que nous venons de voir, nous créerons une plateforme en ligne à la confidentialité et la sécurité garantie dans laquelle nous pourrons communiquer, avoir des échanges et des débats, publier régulièrement des sondages, des données et des informations inédites.

Nous étudierons cet aspect du projet en temps en heure avec les meilleurs prestataires que nous trouverons.

Gains financiers pour les administrateurs ?

Ce projet n’a pas été monté dans un but pécuniaire de s’enrichir à tout prix mais plutôt pour vivre une passion de toujours.

Ceci dit, il sera évidemment intéressant de réfléchir à un moyen de continuer d’augmenter nos budgets de fonctionnement saisons après saisons afin de gagner des places dans le championnat, mais également d’en faire profiter les administrateurs tout en restant dans le contrôle et le mesuré.

 

Si vous avez d’ores et déjà d’autres idées de mode de fonctionnement, n’hésitez pas à venir nous les indiquer sur nos réseaux sociaux  facebook et twitter.

Leave a Comment