Qui est le créateur de WeF1 ?

Je m’appelle Fabrice, j’ai 32 ans, je suis français originaire du sud-ouest (Landes), je suis le créateur de WeF1 et je pense qu’en lançant ce projet j’ai la preuve que je suis complètement fou 🙂

Entrepreneur du web, spécialiste des communautés

Mon diplôme de Management en poche, je débute ma carrière en 2008 en tant que chef de projet pour une des plus grosses startup / un des plus gros sites de e-commerce en France.

Au bout de quelques années, je me rends compte que je suis particulièrement attiré par le community management et le « e-contact » avec les utilisateurs et fans de notre site. Après un an où j’ai posé des jours de congés pour suivre des formations auto-financées, du lobbying auprès des cofondateurs et de travail acharné, je convaincs mes patrons de créer le poste de Community Manager de la société et de me confier un budget. Ça sera une opération gagnante puisque nous recruterons par exemple plus d’1/2 millions de fans sur Facebook avec une valeur client supérieure à la moyenne de quasiment 10%.

Je participe à de nombreuses conférences, vidéos ou articles et mon équipe s’étoffe petit à petit pour gérer de nouveaux projets en rapport avec la communauté et la communication.

En 2015, je décide de quitter mon travail pour lancer ma première aventure d’entreupreneur avec un associé : un site de mise en relation entre des coachs personnels et des particuliers. Pendant un an nous mettons sur pieds la plateforme et la lançons pour qu’elle tourne en autonomie.

Début 2017, je peux ainsi me consacrer à la mise en place des projets qui m’ont toujours fait rêver. Je monte ma propre startup pour travailler au développement des communautés et du community management d’autres entités.

C’est à ce moment que je décide de lancer WeF1 :).

La passion de la F1

Ce sont mes grands-pères qui me transmettent la passion des voitures de sport et de la F1 en particulier. D’abord mon grand-père paternel qui est fan de voitures et de jaguars en particulier. Dès tout petit, il m’offre à noël des répliques de voitures de collection qui trônent encore dans ma chambre.

Cela m’insufflera la passion de la conduite et des belles voitures qui me poussera à rester des heures devant chez mes parents avec la voiture de ma maman pour « m’entrainer ». Aujourd’hui, je conduis dès que je peux, notamment dans Paris où j’adore rouler.

Puis c’est mon grand-père maternel qui me piquera avec la passion de la F1. Il la regardait et m’en parlait quand j’étais petit. Un soir, à la radio, j’entends que « McLaren » n’a pas été autorisée à utiliser un aileron particulier pour une course (de mémoire… Ou une écope de freins peut-être ?). C’est alors que je m’intéresse à la F1 pour comprendre de quoi il s’agit et que je tombe dans ce monde merveilleux.

Je deviens un vrai fan du genre qui met le réveil dimanche matin pour voir la course, qui hurle devant sa TV pendant les grand-prix et qui assiste aux grands-pris de F1 de Magny-court.

Venez discuter avec moi et je vous donnerai une autre vision de la F1 que « des voitures qui tournent en rond ».

 

Caractère et détermination

Comme vous le voyez dans la vidéo au-dessus, lorsque je suis déterminé, je ne blague pas et en général rien ne m’arrête. J’ai toujours fonctionné avec des projets coup de coeur et je suis du genre à voir très loin et très grand.

En général, on trouve mes projets et mes idées sont un peu folles jusqu’à ce qu’on voit que je les réalise vraiment.

Je suis du genre particulièrement optimiste, qui trouve toujours une solution et qui pense que seules les montagnes ne se rencontrent pas. Encore que… :).

Oh bien sûr je suis lucide aussi et même du genre à prévoir tous les scénarios possibles pour s’y préparer. J’ai conscience que tout n’est pas rose et que ça ne le sera pas toujours avec ce projet ou même le monde de la F1. On ne voit que le côté strass et paillettes et la course du dimanche mais il existe d’autres aspects à la F1 comme le travail de nuit sur l’auto dans le froid, les voyages incessants sans avoir le temps de faire du tourisme, les coups bas et les hostilités etc. Mais ce ne sont pas des choses qui me font peur ou qui me découragent. Au contraire ! Ce seront des challenges à surmonter.

Enfin, je suis plutôt une « personne gentille » et sympathique, quelqu’un de jovial et chaleureux. Très attaché à ma région d’origine et aux traditions. Et pour finir, je pratique le systema qui m’apporte beaucoup de quiétude.

Mon rêve

Mon rêve serait d’arriver à mettre en place ce projet fou qu’est WeF1 pour participer à l’aventure de la F1.

Mais mon rêve plus personnel serait de pouvoir un jour racheter la jaguar de collection que mon grand-père a eu pendant une période de sa vie. Une Jaguar XKR en édition limitée que je retrouverai !

    • Chevalier Loic
    • 5 avril 2017
    Répondre

    Well done Fabrice !
    De tout coeur avec toi pour cet audacieux nouveau projet plein de belles promesses. Vroommm, hâte que nous soyons 100 000 pour passer à la next step. Bon courage à toi.

Leave a Comment